Cadre

 

Qui sommes-nous ?

Marie Béland


Marie Béland a complété un baccalauréat en danse à l’UQÀM, où elle a reçu la bourse d’excellence William Douglas. En 2005, elle fonde sa propre compagnie, maribé - sors de ce corps, avec laquelle elle a produit une série d’œuvres singulières où l’indiscipline s’organise avec précision et esprit. D’abord maribé – live in Montréal (2005), créée suite à une résidence d’été au Studio 303, puis le spectacle pour adolescents Twis-manivelle (2005), qui est vu par le journal ICI comme un des cinq meilleurs spectacles de danse de l’année. Suivent ensuite Dieu ne t’a pas créé juste pour danser (2008), qui reçoit le prix ARRIMAGES durant sa tournée des Maisons de la culture de Montréal, RAYON X : a true decoy story (2010), co-diffusée par Tangente et le Festival Les Coups de Théâtre, BEHIND : une danse dont vous êtes le héros (2010), qui a été reprise au FTA en 2011, au Festival ArtDanThé de Vanves (FR) en 2012, Vie et mort de l’élégance (2012) qui a remporté la médaille d’argent en compétition aux Jeux de la Francophonie 2013 (FR), BLEU – VERT – ROUGE (2013), présentée à L’Agora de la danse, Révélations (2014), présentée au Festival GREC (ES) et dans sa version finale à Tangente, et enfin BETWEEN (2015), présentée en programme double avec BEHIND au Festival ArtDanThé et au Théâtre 140 (BR), ainsi que prochainement à l’Agora de la danse (2016). En 2010, Marie effectue également une résidence de deux mois à la TanzWerkstatt de Berlin.

Parallèlement à son travail sur scène, Marie Béland s’intéresse à la danse in situ, au travail multidisciplinaire et à l’enseignement. Elle a conçu Les Précédents (2008), un projet d’architecture chorégraphique créé suite à une commande du Théâtre de Verdure et qui a été joué depuis plus de 40 fois. Elle est également membre fondateur de la maison de production La 2e Porte à Gauche. Cet organisme crée et produit des événements de danse contemporaine qui se déroulent dans des appartements, des magasins, des bars, des parcs, et qui cherchent à questionner la relation entre la danse et le public, notamment Le Bal Moderne, Te situes-tu dans l’in situ ?, 4quART, Danse à 10, et 2050 Mansfield : rendez-vous à l’hôtel qui a été présenté dans des chambres d’hôtel en janvier 2014. En 2009, elle fonde avec deux collègues musiciens le collectif Le P.I.Q.U.A.N.T. (Le Projet Indisciplinaire Québécois Utilisant les Arts Nécessaires à son Travail), dont le premier spectacle, ÉPONYME (fake-fiction), a remporté le prix Création Francophone de l’Année au Festival Fringe, et a été repris à l’Usine C en 2011.

En dix ans, Marie a ainsi développer un travail qui questionne la danse, les spectacles et les spectacles de danse, pour en révéler les coulisses, les mécanismes et parfois même les travers, dans des œuvres en apparence insouciantes, mais qui servent de fond à une profonde réflexion sur la nature humaine et les enjeux sociaux. Son écriture chorégraphique allie fougue physique, humour absurde, culture populaire et engagement du spectateur, dans une construction de sens qui déroute et réjouit à la fois. Si votre curiosité n’est toujours pas comblée, visitez le www.maribe.ca. La compagnie maribé - sors de ce corps est membre de Circuit-Est centre chorégraphique est représentée par Art Circulation, et est administrée par Claire Piétin, Diagramme Gestion culturelle.

Photo : Julie Artacho

 

Retour à la page Qui sommes-nous ?

Dernière modification : 11 août 2015
Tous droits réservés 2004, Yvan Tétrault et La 2e Porte à Gauche
Webmestre : Emmalie Ruest