Cadre

 

Projet Vitrines

du 15 février au 20 février 2005




Description des volets

Le volet interprète, initié par Karine Cloutier et Amélie Bédard-Gagnon

Amélie Bédard-Gagnon et Karine Cloutier ont commandé à deux chorégraphes de courtes chorégraphies en leur imposant la dimension des vitrines, un temps restreint de création et les interprètes avec lesquels ils devaient travailler. Normand Marcy et Marie-Ève Albert se sont prêtés au jeu en s'inspirant de ces joyeuses contraintes.

Le volet improvisation

Une vingtaine d'interprètes improvise de façon structurée, à l'intérieur de ce lieu restreint. Les thèmes de l'improvisation sont connus seulement 5 minutes à l'avance. L'espace des vitrines s'anime de plusieurs corps vivants et dansants.

La grande braderie, de Frédérick Gravel

Ce solo, présenté en continu tout au long de la journée par plus de vingt danseurs, joue dans des extrêmes peu habituels pour la danse. Ayant été répété pendant seulement deux fins de semaine, il sera dansé entre 450 et 550 fois. La présentation du solo et sa gestuelle parlent de la réalité du médium de la danse, qui carbure parfois au voyeurisme, surtout dans cet espace restreint où les grands élans doivent rapidement prendre fin, ne laissant que l'intensité du corps nous parler.

In vitro : le making of, de Marie Béland

Marie Béland crée en direct de courts solos et duos, à même l'espace contigu des vitrines. En collaboration avec ses interprètes, elle nous propose une vue sur les coulisses de la création d'une œuvre dansée, ce moment rarement accessible pour le public. Seize danseurs viennent tour à tour in vitro pour s'approprier la gestuelle autant ludique que mordante de Marie Béland, et en offrir leur interprétation aux passants.

La Correspondance vidéo, de Normand Marcy et Julie Châteauvert

Ce volet prend la forme d'une correspondance vidéographique sur le thème : corps dansant et espace public. Tous les jours, les différents volets présentés en vitrine sont accompagnés d'une période de captation vidéo. Le matériel filmé est ensuite transformé en montage vidéo d'environ 5 à 10 minutes. Ce montage est diffusé en boucle dès le lendemain soir (après la fermeture du magasin), et ce durant toute la nuit.

Retour à la page projet Vitrines

Dernière modification : 8 décembre 2005
Tous droits réservés 2004, Yvan Tétrault et La 2e Porte à Gauche
Webmestre : Marie Béland